Prise en charge médicale des médecins: le COMES soutient SOD et pose le cas MZA

Dans un communiqué qu’il a rendu public, le Comes dénonce “l’inertie” des autorité face leurs préoccupations. Ainsi, les médecins en spécialisation ont annoncé une kyrielle de doléances dont la prise en charge médicale de leurs membres notamment MZA qui doit subir une intervention en France. Ces médecins n’ont pas manqué de soutenir le combat de leur confrères et cadets pour l’évacuation sanitaire de SOD pour une allogreffe.

Communiqué du COMES

Le Collectif des Médecins, Pharmaciens et Chirurgiens-dentistes en Spécialisation (COMES) se veut préoccupé par l’inertie des autorités face à l’état sanitaire inquiétant de ses membres gravement malades.

En effet, notre jeune frère étudiant en médecine S.O.D est en attente d’une évacuation sanitaire urgente, ainsi que notre collègue en cycle de spécialité, Dr M.Z.A, qui a besoin d’une intervention coûteuse en France pour un prompt rétablissement.

Le COMES se félicite de l’élan de solidarité nationale suscité par ces derniers.

Le COMES, dans son sacerdoce de défense des intérêts moraux et physiques du personnel médical en spécialisation, exige sans délai :

-L’évacuation sanitaire de S.O.D et M.Z.A ;

-L’adoption d’un Statut du D.E.S et la révision de la convention hospitalo-univertaire;

-Le recrutement systématique des D.E.S à la fonction publique.

-Le droit au congé de maternité pour les parturientes en cours de formation;

-L’amélioration des conditions de la formation du D.E.S ;

-L’adoption des curricula harmonisés des D.E.S de L’OOAS ;

-L’alignement des frais d’inscription de toutes les spécialités à 500.000 F CFA;

-La transversalité de la prise en charge médicale des D.E.S ;

-Le renforcement du plateau technique de nos structures sanitaires pour une prise en charge adéquate de la population ;

-Le renforcement et la réhabilitation des moyens de protection des médecins, afin de faire face à une éventuelle seconde vague de la Covid 19, ayant déjà touché plusieurs collègues D.E.S ;

-Le payement du rappel de la motivation Covid 19 pour tous les D.E.S en particulier ceux des CS de Philippe Senghor et Nabil Choucair; du CHR de Thiès et du CHN Dalal Jam.

Le COMES dans sa mission pour l’amélioration des conditions de formation et de travail des Médecins Pharmaciens et Chirurgiens-dentistes en Spécialisation n’exclut aucun moyen de lutte allant jusqu’à la cessation de ses activités hospitalières pour arriver à une spécialisation digne et de qualité.

Le comité exécutif

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp
Share on telegram
Telegram

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dans la même Rubrique ...